Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
0 produits - 0
E-mail :
Mot de passe :
Mot de passe oublié


Accueil Hogrefe Editeur de tests psychologiques A la Une Hogrefe Editeur de tests psychologiques L'inhibition | Les fonctions exécutives #1

L’inhibition | Les fonctions exécutives #1

Nous vous proposons une série d’articles pour déconstruire et comprendre les fonctions exécutives. Ces fonctions cognitives « de haut niveau » renvoient à un ensemble de processus de contrôle inter-reliés impliqués dans la sélection, l’initiation, l’exécution et la régulation cognitive, émotionnelle et comportementale notamment. 

 

marshmallow-enfant

 

Pour commencer ce tour d’horizon des fonctions exécutives, nous allons faire un focus sur l’inhibition qui appartient à la catégorie dite de « Régulation comportementale »

 

Qu’est ce que la régulation comportementale ?

 

On peut distinguer deux grandes catégories pour les fonctions exécutives : la Régulation Comportementale et la Métacognition. La Régulation comportementale correspond à l’aptitude de l’adulte à contrôler de manière appropriée ses réponses comportementales et émotionnelles. Ce contrôle comprend les fonctions d’inhibition que nous allons examiner dans cet article, mais également la flexibilité en situation de résolution de problèmes, la modulation des réponses émotionnelles et le contrôle de ses propres actions.
 
Une régulation comportementale appropriée peut être considérée comme un précurseur des processus métacognitifs, l’autre grande catégorie des fonctions exécutives, impliquée lors de la résolution de problèmes. Il permet aux processus métacognitifs de guider avec succès la résolution active et systématique de problèmes et, plus généralement, soutient une autorégulation appropriée.

 

L’inhibition, une fonction déterminante

 
Regulation_comportementale
 
L’inhibition correspond donc au contrôle inhibiteur. C’est l’aptitude à inhiber, à résister ou à ne pas agir sous le coup de l’impulsion et la capacité d’interrompre son comportement au moment opportun. Le défaut d’inhibition constitue le déficit central dans le TDA/H.

 

« Déclencher une action, c’est donc en inhiber beaucoup d’autres. C’est aussi toujours faire un choix entre une action et son contraire. » (A. Berthoz, La Décision, Odile Jacob, 2003.)

 

Inhibition et TDAH

 
Les découvertes en neuropsychologie cognitive des dernières années confirment l’hypothèse d’une origine dysexécutive du TDAH. Selon Barkley (1997), l’enfant ayant un TDAH présenterait des difficultés particulières en matière d’inhibition de ses conduites, ce qui aurait pour conséquence de perturber de façon plus spécifique d’autres fonctions exécutives dont inhibition est un précurseur (dont la mémoire de travail et le contrôle émotionnel). Ce serait l’inhibition qui permettrait l’interaction de ces fonctions.

 

Inhibition et traumatisme crânien

 
Les adultes ayant subi un traumatisme crânien présentent fréquemment un comportement désinhibé ou impulsif. Les soignants sont particulièrement préoccupés par le comportement intrusif et les attitudes de mise en danger observés chez les individus qui n’inhibent pas correctement leurs impulsions.
 
De tels adultes peuvent présenter des réactions physiques inappropriées lors de leurs interactions avec autrui, une tendance à interrompre ou perturber les activités de groupes et, plus généralement une tendance à ne pas réfléchir avant d’agir.

 

L’expérience du marshmallow, un classique en psychologie

 
Une expérience classique en psychologie propose un dispositif évaluant les capacités d’inhibition; il s’agit du « Marsmallow test ». Le principe est simple : un adulte offre un marshmallow à un enfant, puis lui promet un second marshmallow en guise de récompense s’il ne mange pas le premier jusqu’à son retour. L’enfant est laissé seul dans une pièce avec sa friandise 15 minutes. Découvrez leurs réactions en vidéo :
 

 
Cette expérience est une étude sur la gratification différée conduite initialement en 1972 à l’université Stanford par le psychologue Walter Mischel. Pendant 8 années, ils ont tourmenté 550 enfants. Globalement, vers 4 ans, deux enfants sur trois mangent le marshmallow avant le retour de l’adulte. Cette expérience, reproduite à ce jour plus de 400 fois, à montré des résultats similaires dans différentes cultures.

 

Note sur la maturation des fonctions exécutives :

 

Du fait de leur complexité, ainsi que de leur supériorité hiérarchique, les fonctions exécutives sont caractérisées par une maturation et un développement prolongés, par comparaison aux autres fonctions cognitives telles que le langage. Ce développement prolongé est à mettre en parallèle avec la maturation physiologique prolongée des structures frontales, incluant la multiplication des connexions synaptiques, la myélinisation, et la mise en cohérence des signaux bioélectriques.
 
Le développement des fonctions exécutives, dont l’autorégulation émotionnelle et comportementale, débute au cours de la prime enfance, se poursuit pendant la période préscolaire et s’achève au moment de l’adolescence et au début de l’âge adulte.
 

Découvrir les autres fonctions exécutives

 

Cliquez sur les images ci dessous pour lire les articles disponibles.

 

Regcomp       Controle   FLEX    INHIB

metag   memdeW

INitiat     planorg
 

Comment évaluer les fonctions exécutives ?

 

La BRIEF-A : Inventaire d’évaluation Comportementale Des Fonctions Exécutives , Version Adulte

 

Domaines évalués : ensemble des fonctions exécutives

 
BRIEF-A Couve
 
un questionnaire visant à repérer, dans une perspective écologique, les différentes facettes du fonctionnement exécutif des adultes à travers leurs répercussions dans la vie quotidienne. Elle se compose de 75 items répartis en 9 échelles cliniques recouvrant l’ensemble des fonctions exécutives. [en savoir +]
 
 

La BRIEF : Inventaire d’évaluation Comportementale Des Fonctions Exécutives , Version enfant et adolescent (5-18)

 

Domaines évalués : ensemble des fonctions exécutives

 
BRIEF
 
La BRIEF est un inventaire permettant d’évaluer les comportements exécutifs dans les milieux scolaire et/ou familial. Elle est utile lors d’évaluations cliniques ou neuropsychologiques concernant les différents aspects du dysfonctionnement exécutif et ses répercussions dans la vie quotidienne. Elle permet de disposer d’un profil précis des troubles pour orienter la prise en charge de l’enfant ou de l’adolescent et l’aide aux familles. [en savoir +]
 
 

Le WCST : Test De Classement De Cartes Du Wisconsin

 

Domaines évalués : Flexibilité – Inhibition – Planification stratégique – Recherche organisée – Modulation des réponses impulsives -

 
Le WCST permet une évaluation des fonctions exécutives, et plus particulièrement la capacité à passer d’une tâche mentale à une autre (flexibilité). On présente au sujet 4 cartes qui diffèrent de par leur couleur, la forme des items présentés sur chaque carte (ronds, carrés, triangles, etc.) et de par le nombre de ces items. Le sujet testé a, dans sa main, le paquet du reste des cartes. Sa tâche est de catégoriser une à une les cartes restantes en les posant sur l’un des 4 tas. *
 
WCST
 
On ne lui donne pas de critère pour organiser ses cartes, il peut, à sa guise les classer par couleurs, formes ou nombres de formes mais l’examinateur lui signifie uniquement par oui ou par non si le critère choisi est le bon. Ensuite, l’examinateur décide de changer de critère et le sujet doit retrouver le nouveau critère de classification. La mesure principale de cette tâche est alors les erreurs persévératives. Cela permet de voir si le sujet est capable de tenir compte de l’information en retour, mais aussi s’il est capable d’inhiber une réponse qui lui est devenue routinière.[en savoir +]
 
 

LABY 5-12 : Test Des Labyrinthes Pour Les Enfants De 5 À 12 Ans

 

Domaines évalués : Inhibition – Capacité à planifier une action motrice, après analyse perceptive et cognitive de la tâche.

 
Laby 5-12 évalue les capacités de planification, d’inhibition (impulsivité) et les troubles des fonctions exécutives.Il est particulièrement recommandé pour le dépistage des enfants présentant:
 
> un Trouble Déficit de l’Attention/ Hyper-activité (TDA/H)
> un trouble spécifique des apprentissages
> un Trouble Envahissant du Développement (TED)
 
[en savoir +]
 
 

D2-R: Test D’attention Concentrée Révisé

 

Domaines évalués : Attention concentrée – Rapidité – Précision – Evolution de la concentration

 
d2-R Bild 2
 
Le d2-R analyse la capacité à discriminer des détails dans un temps restreint avec une mobilisation de la concentration. Il permet de contrôler l’attention visuelle et la capacité de concentration. [en savoir +]
 
 

Quelle approche thérapeutique des fonctions exécutives chez l’enfant et l’adolescent ?

 

PiFAM : Programme D’intervention sur les fonctions attentionnelles et métacognitives

 

Le programme PIFAM est un outil de remédiation constitué de 12 ateliers de 90 minutes chacun. Il fournit un cadre et des activités propices au développement de stratégies comportementales et cognitives chez l’enfant présentant un TDAH. Les compétences acquises tout au long du programme faciliteront l’apprentissage et la réussite scolaire de l’élève, ainsi que ses relations aux pairs.
 
Pic-PiFAM
 
La malle PIFAM contient tout le matériel nécessaire à la mise en place d’un programme de 12 semaines pour un groupe de 4 à 6 enfants :
 
> Guide de l’intervenant,

> Cahiers de l’enfant,

> Stimuli visuels, sonores, numériques, verbaux, matériels et objets en tout genre… permettant de mettre en place plus de 60 activités différentes.
 

En savoir + : découvrir l’outil PiFAM 

 
 
PiFAM formation

 



Hogrefe Editeur de tests psychologiques

Hogrefe Editeur de tests psychologiques Hogrefe Editeur de tests psychologiques Hogrefe Editeur de tests psychologiques Hogrefe Editeur de tests psychologiques

Inscrivez vous à l’une de nos 2 newsletters

Hogrefe Editeur de tests psychologiquesHogrefe Editeur de tests psychologiquesHogrefe Editeur de tests psychologiquesHogrefe Editeur de tests psychologiquesHogrefe Editeur de tests psychologiques

Contact

Editions Hogrefe France

2, rue du Faubourg Poissonnière

F-75010 Paris

Tel. : +33 (0)1 53 24 03 70

Fax : +33 (0)1 42 47 14 26





© 2015 • Editions Hogrefe France • 2, rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris • +33(0)1.53.24.03.70
Numéro de SIRET : 489 273 334 00024 • RCS Paris B 489 273 334 • Capital social : 37.000,00 euros
Réalisé par : Admaker TM